Un disque, Michel Magne : B.O d’Emmanuelle 4