Les grands yeux de Margaret Keane.